AccueilActualités

Projet PAGIRN-PPTIC : Formation à Libreville sur la gouvernance des infrastructures (TIC)

A l'initiative du Programme d’Appui à la Gouvernance des Infrastructures Régionales et Nationales en Afrique Centrale (PAGIRN), un atelier de formation sur la gouvernance et la planification des infrastructures des technologies de l’information et de la communication (TIC) se tient du 15 au 20 janvier à Libreville.

Projet PAGIRN-PPTIC : Formation à Libreville sur la gouvernance des infrastructures (TIC)

L’objectif de cet atelier, organisé par le PAGIRN-PPTIC, est de rattraper l’écart observé en matière de gouvernance des TIC dans le pays.

L’atelier de formation, qui réunit plusieurs responsables d’institutions experts du Gabon et du Cameroun est l’occasion d’aborder la problématique de la gouvernance des TIC en Afrique centrale. Le déploiement d’infrastructures ne suffit pas à lui seul pour prétendre ériger un écosystème performant en matière de TIC tel que c’est le cas dans la sous-région et particulièrement au Gabon avec l’implication de la Cemac et de la CEEAC. Pour Raphael Mezui Mintsa, Directeur Général de la promotion de l’économie numérique, en dépit des investissements consentis par ces organisations et les États eux-mêmes, « les pays de l’Afrique centrale comptent toujours parmi les moins avancés en matière de développement des télécommunications/TIC ».

Pour le représentant du ministre de la communication et des nouvelles technologies, il existe un réel besoin de renforcer les capacités des agents du ministère en charge des TIC. Ces agents jouent un rôle central dans la promotion et la réglementation du secteur des TIC. Il espère qu’à l’issue de cette formation qui s’étend sur toute la semaine une étape majeure aura été franchie. Il appartiendra désormais à tous les acteurs impliqués de mettre à profit ces nouvelles compétences et de mener à terme le projet de gouvernance des infrastructures régionales et nationales des TIC  en Afrique centrale, financé par l’Union européenne.

La formation organisée par le Programme d’Appui à la gouvernance des infrastructures régionales et nationales des TIC en Afrique centrale constitue une étape importante dans cette démarche. En renforçant les compétences des agents du ministère en charge des TIC et de l’ensemble de l’écosystème national, le Gabon pourra se positionner comme un acteur majeur dans le domaine des télécommunications en Afrique centrale.

Cet objectif technologique ne saurait constituer une fin en soi sans la mise en place des mécanismes de renforcement d’un cadre réglementaire adéquat et la disponibilité de compétences appropriées au domaine des TIC.

Partager

COMMENTAIRES